Le travail hybride, une nouvelle organisation qui plait

Qu'est-ce que le travail hybride ?

Le télétravail est de plus en plus ancré dans nos quotidiens depuis plus d’un an. Certains en  apprécie encore le confort, d’autres subissent une baisse de motivation et de lien social à force  de rester chez eux. Le travail hybride est-il la solution adaptée aux besoins de chacun ? 

Qu'est-ce que le travail hybride ?
Des travailleurs heureux de pratiquer le travail hybride

Le parfait équilibre pour les travailleurs

Être en télétravail 5 jours sur 5 n’a pas été bénéfique pour tous. Certains ont dû pallier à un  manque de productivité, une baisse de moral voire un sentiment de solitude difficile à supporter.  Le traditionnel trajet domicile-travail n’étant plus, la frontière entre vie privée et vie professionnelle  était très floue pour de nombreuses personnes ; se déconnecter totalement du travail n’était pas  chose simple. 

C’est pourquoi le travail hybride permettrait de mieux concilier vie professionnelle et personnelle.  En effet, le retour au lien social et informel serait une des solutions contre la solitude ressentie par  beaucoup de personnes. Les discussions entre collègues renforceraient les liens entre tous et  combleraient le besoin de contact humain et d’échanges directs. Mais garder quelques jours par  semaine en télétravail assurerait le confort des travailleurs, notamment en économisant le temps  et l’argent auparavant consacrés aux trajets quotidiens domicile-travail.  

Une tendance qui séduit les entreprises 

Les salariés ne sont pas les seuls à adhérer au travail hybride. Les entreprises y voient une  opportunité intéressante en termes de productivité ; les employés sont plus reposés et boostés  une fois au bureau grâce à l’efficacité du télétravail. Les jours en présentiel permettront aux  entreprises de motiver leurs équipes et d’entretenir le lien social entre les collaborateurs. Le travail  hybride est aussi financièrement attractif pour les entreprises car il permet de diminuer les coûts  immobiliers dû à la rotation des salariés en présentiel. Finalement, le travail hybride rend  l’entreprise attractive et apporte une réelle valeur ajoutée lors du recrutement des nouveaux  talents. 

Un management hybride

Instaurer un climat de confiance

La confiance entre employeurs et employés est primordiale pour ce genre d’organisation. Les  salariés ont su faire preuve d’autonomie cette dernière année. C’est pourquoi la confiance doit  suivre. Il est important de ne pas opter à 100% pour un management de proximité, comme c’était  le cas avant la crise, pour ne pas être mal vécu par les salariés. L’empathie et la confiance sont  donc deux éléments essentiels pour manager ses équipes dans cette nouvelle configuration. 

Revoir la communication 

Pour mettre en place le travail hybride, il est primordial de ne pas délaisser la communication. Il  faut même la rendre systématique et récurrente afin de ne pas connaître à nouveau un sentiment  de distance et de solitude chez les salariés. Les feedback individuels sont nécessaires pour  assurer le suivi des tâches de chaque employé mais aussi leur suivi émotionnel et psychologique. En présentiel, garder un contact informel, notamment en saluant ses équipes tous les jours, est  important pour le bien-être de ses collaborateurs et pour instaurer un cadre de travail positif.  Organiser des séminaires/team building de temps en temps peut aussi permettre de se retrouver  entre collaborateurs et de renforcer l’esprit  d’équipe dans un cadre plus convivial. Enfin, que ce soit en présentiel ou à distance, rester  disponible dans le domaine du possible est essentiel afin de pouvoir répondre aux besoins des  salariés, assurer un travail de qualité et maximiser la productivité de l’entreprise.